Province Chtouka Ait Baha

Province Chtouka Ait Baha

 

Province rurale de 431.000 habitants, elle se compose de 2 communes urbaines et 20 communes rurales. Sa plus grande ville est Biougra. La façade de 42 km donnant sur l’océan atlantique, regorge de fonds potentiels d’investissement jusque là inexploités.

Chtouka-Aït baha possède 90.175 ha de forêts, dont 83.830 ha d’arganiers. Bassin d’agriculture, telle est la caractéristique majeure de cette province, avec ses 3.523 km2 de terres fertiles, elle est considérée comme le centre agricole de la région. L’économie de la province se base sur l’activité irriguée (barrage Youssef ben Tachfine) avec une superficie irriguée, en plaine de Massa, de 19.200 ha.

Les tomates de Chtouka – Aït baha et les agrumes de qualité supérieure, sont le résultat d’une agriculture moderne qui n’a cessé de s’imposer sur le plan international durant les dix dernières années.

Exportatrice vers l’Union Européenne, l’Amérique du Nord et la Russie entre autres, la province dispose de stations d’emballage de primeurs. Elle est la 1ère au Maroc à posséder une bourse des primeurs, qui s’étend sur 17 ha.

Elle regorge pourtant d’un patrimoine qui mérite d’être connu. Les lgoudar (greniers en berbère), les kasbahs, les murailles des villages anciens et les moussems (festivals), dont celui de Sidi- Bibi, montrent toute la magie de la culture et du folklore berbère. Massa possède également une réserve protégée de 33.800 ha avec ses oiseaux magnifiques.

Située au Nord-Ouest de la région, la préfecture d’Agadir-Ida Outanane s’étale sur une superficie de 2 297 Km2, elle est répartie en 13 communes (1 urbaines et 12 rurales). Sa population de 498 000 habitants lui fait occuper le rang de deuxième densité régionale (217 habitant par Km²).

Composée de plages, dont celle d’Agadir, tapissée de sable fin et doré, la plus belle du pays, de falaises, de collines et de plaines, son relief est hétéroclite. Parfaitement équipée, la préfecture possède un aéroport international, point de départ d’excursions vers les contrées de la région aux magnifiques paysages, ainsi qu’un port de pêche, premier au Maroc en terme d’importance et un port de commerce qui répondent aux standards de qualité internationaux.

Les secteurs principaux d’activité sont le tourisme, la pêche, l’agroalimentaire (transformation et mise en concerves, conditionnement, huile d’Argane…)
La ville d’Agadir est surtout réputée pour son cachet touristique omniprésent, habité par une population accueillante à majorité berbère, issue de la grande tribu de souss.

Cette ville est dotée des plus grands complexes touristiques de la région. Véritable havre de paix, elle est le point de départ d’excursions vers les zones touristiques avoisinante.